Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


L'amour sera convulsif ou ne sera pas (La presse)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


A Avignon
" Tout d'abord, il y a la salle, fantastique : une ancienne chapelle restaurée pour le plaisir des comédiens. Ensuite, il y a l'espace, atypique : une scène minuscule, à quelques centimètres seulement de la première banquette située dans le public. Enfin, ces comédiens, électriques.
«L'amour sera convulsif ou ne sera pas» intrigue d'emblée le spectateur par son nom, sonnant déjà le glas d'une fatalité pré-programmée. Six comédiens, réunis par binômes sur de simples chaises face au public, se transforment en patients séjournant en hôpital psychiatrique. Atteint par l'amour, la maladie la plus banale, mais aussi la plus grave du siècle, les « patients du bloc 7 », tel qu'un médecin en voix off les appelle, nous transportent dans un quotidien emprunt de souffrance et rongé par l'amour. Chacun de leurs monologues, nous plongeant dans des expériences d'amour pleines d'humilité, sont très bien orchestrés par des passages plus rythmés, plus explosifs, durant lesquels les personnages se livrent à leurs instincts, à leurs envies, à leurs besoins surtout. La souffrance d'aimer est un leitmotiv sous-jacent dans toute la pièce qui parvient à s'exprimer tantôt par des lamentations, tantôt par une tendance à « lâcher-prise ». La pièce est ainsi aussi sombre qu'elle n'est légère, et en s'inspirant du commun des mortels elle parvient à magnifier une souffrance, à la singulariser, à la valoriser. Car sous nos yeux, la maladie d'amour devient belle à admirer, tant elle est extrême, irraisonnée, et complètement poétique.
Aux confins de leurs propres es, ces six personnages nous parlent d'amour comme vous et moi pourrions en parler, à ceci près que leur parole finit par légitimer cette souffrance dont la plupart se méprend. Les comédiens sont ambitieux, osent parler d'amour sans préjugés, et se livrent au public avec une simplicité déconcertante. Finalement, ces patients ne nous sont pas si étrangers, et après avoir découvert L'amour sera convulsif ou ne sera pas, nous ne pourrons jamais plus dire : « Je suis sain d'esprit »."
Léa Grappe


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue V�ron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


L'amour sera convulsif ou ne sera pas

La presse

Th��tre Pi�ce: L'amour sera convulsif ou ne sera pas

Jeu 21h
Ven 21h
Sam 21h
Dim 17h
Du 2 janvier au 15 février 2015