Théâtre La Manufacture des Abbesses

Théâtre à Paris - La Manufacture des Abbesses


Le prochain train (Note de l'auteur)


Création site Internet pas cher Paris par Netalapage


Les questions sur l’impact de la technologie sur nos vies sont partout. Elles sont de fait très présentes sur les réseaux sociaux ou les medias spécialisés.
Mais force est de constater que le questionnement se dilue entre ceux qui hors-réseaux ne l’entendent pas, ceux qui dans le réseau le connaissent par cur et ceux qui possesseurs du réseau s’en moquent. Garder le débat sur le numérique a l’intérieur du numérique, c’est toucher des gens déjà au courant et ne pas atteindre ceux qui s’en considèrent extérieur, c’est mélanger le sujet et le support si intimement que cela brouille la réflexion.

Porter ces questionnements au théâtre nous est dès lors apparu comme une évidence.

« Le Prochain Train » a été une des premières pièces à aborder le numérique en tant que sujet de réflexion, sans gadgets ni lieux communs. Au travers de la pièce, le théâtre, lieu du charnel et du palpable, devient un espace de réflexion. La pièce place l’humain au centre du propos. La technologie est subsidiaire.

« Quand je regarde Karine modifier, distordre et maquiller, j’observe un mécanisme qui n’est pas sans rappeler le Bovarisme : la volonté d’être autre que soi. La grande différence avec Karine est qu’elle est tout à fait consciente de ce qu’elle fait. Elle est l’illusionniste, l’illusion et le public éberlué. Dès lors, au lieu de se noyer dans une fiction qui l’emporte et la submerge, elle s’épuise de l’obligation de faire exister des centaines de fictions auxquelles elle ne croit pas. Les réseaux ont changé sa manière d’interagir avec les autres. Elle a de fait perdu sa vraie nature dans ce labyrinthe de miroirs et d’avatars.

La pièce pose des lors des questions non pas en terme de volume mais en terme de choix. Qu’est-ce qui nous connecte ?A qui appartiennent les routes que nous utilisons ?Savons-nous vraiment ce qui est fait de la mémoire de nos échanges ?Je veux juste provoquer une réflexion sur ce que nous faisons et questionner les directions où l’on se bouscule. Toutes les routes sont à découvrir dès lors que l’on est conscient de ce que l’on fait et que l’on en comprend les enjeux. »


Orah de Mortcie


 


La Manufacture des Abbesses

7 rue V�ron, 75018 Paris - 01 42 33 42 03 - contact

 


Le prochain train

Note de l'auteur

Th��tre Pi�ce: Le prochain train

du 7 octobre au 28 novembre 2015
les mercredis, jeudis, vendredis, samedis à 19h.